• Karine Prost

Faim de vie

Construit comme un patchwork d’instants de vie et d’émotions renouvelées, Notre Dernier voyage conjugue les mots de Bernard Giraudeau et Laure Renaud. Un voyage immobile dans les souvenirs où les images, les mots, les couleurs, les douleurs et le rêve s’interpellent et se heurtent. Quand une fin de vie rappelle combien on peut avoir faim de vie.


Un homme allongé sur un lit. Lit de bivouac, d’hôpital ou de mort. Un homme étendu sur un lit. Surplombé par une toile tendue comme un chemin et sur lequel des images surgissent tel un kaléidoscope de souvenirs épars.

Jean-Philippe Renaud nous ouvre l’intimité de cet homme. Sans pathos mais sans renier l’émotion pour autant. Il nous invite dans ses craintes, ses souvenirs, ses espoirs. Le long d’un fil d’Ariane fragile et capricieux. Qui nous emmène d’une salle de spectacle parisienne à un bordel de Manille. D’une salle de consultation à un bivouac en Amérique du Sud. Sans transition. Comme en suivant les caprices d’une mémoire pleine de souvenirs. Et qui regrette de ne pas en avoir davantage.

On entre dans ce face-à-face intimiste d’un homme et de son âme avec pudeur et pourtant sans retenue. Exactement comme le comédien nous le livre. Avec générosité et délicatesse.



La mise en scène contribue également à ce sentiment de parcours erratique et cyclique. Les lumières dévoilent peu à peu les espaces et les temps. Un éclairage rasant et nous voilà sur une scène de théâtre, une vidéo nous conduit dans les basfonds de Manille. Quelques notes de piano nous emportent dans la douceur de l’amour rêvé…

Nous sommes ici dans un patchwork d’émotions, reliées entre elles par le fil de vie de cet homme qui a amorcé son dernier voyage. Subtil. Et efficace.

L’ensemble aurait cependant gagné à être davantage resserré. Peut-être un peu moins de texte pour rendre les mots plus percutants. Des ruptures visuelles et sonores plus tranchantes pour mieux symboliser les fractures et déchirements. Et servir avec plus de force encore le jeu exceptionnel du comédien.

Karine PROST - Avignon – 10 juillet 2022


Notre Dernier voyage

Avignon, Festival Off, Théâtre Transversal, à 18h15

du 7 au 30 juillet - Relâches : 13, 20 juillet

Mise en scène : Marc Tourneboeuf

Auteur : Bernard Giraudeau & Laure Renaud ; Adaptation Jean-Philippe Renaud

Interprète(s) Jean-Philippe Renaud

Vidéos : Basile Alaïmalaïs & Marc Tourneboeuf

Voix : Ingrid Lefrançois, Jeanne Pajon, Alexiane Torres & Osvaldo Torres

Photo @ Marc Tourneboeuf

53 vues

Posts récents

Voir tout