• ruedutheatre

Une maison de famille

Explorer la capsule familiale, en sonder les plaies, dénicher un peu de douceur dans des rapports de domination perpétuels entre frères er sœurs : c'est ce que tâche de faire Baran, une maison de famille.

Le point d'attache, c'est cette maison qui évolue, par trois fois, sous nos yeux. La maison familiale, où la fratrie se réunit à chaque anniversaire maternel. D'ellipse en ellipse, la grande absente, c'est cette mère. Toujours en hors scène et pourtant omniprésente dans les conversations, son traitement est subtil et touchant. Quand l'absence fait place à la disparition et que la maison est sur le point d'être vendue, la question se pose : qu'est-ce qui va préserver le lien maintenant ? S'il n'y a plus ce lieu des repas de famille, s'il n'y a plus la mère fédératrice, que devient la fratrie ?

Ce triptyque familial est convaincant. Il convoque le rire car il vient charrier dans nos souvenirs, ces moments d'extrême intensité, de conflits absurdes et de rancoeurs tenaces entre frères et sœurs. Baran est d'ailleurs le petit village de Dordogne dans lequel la metteuse en scène avait l'habitude de se rendre en vacances avec sa famille. Lauréat du Prix Théâtre 13 / jeunes metteurs en scène 2021, ce spectacle se doit d'être soutenu et nous le recommandons.

Camille Saintagne, Avignon, 21 juillet


Baran, une maison de famille, du 7 au 26 juillet (relâches les 13 et 20 juillet) A partir de 12 ans

Avignon Festival Off, La Manufacture

Auteur : Alice Sarfati

Mise en scène : Alice Sarfati

Collaboration artistique : Lise Akoka, Judith Zins

Interprètes : Laura Domenge, Margaux Grilleau, Valentin Rolland, Sylvère Santin, Vincent Steinebach, Judith Zins

Photo : Festival du paon

140 vues

Posts récents

Voir tout